Imprimer

Retour sur l'actualité Cop 21

COP 21 : Retour sur l'actualité

Des messages spécialement rédigés pour l’occasion

 

La 21e conférence mondiale sur le climat, dans laquelle beaucoup d'espoirs ont été placés, s'est avérée pleine de surprises. Certaines questions ont animé les débats pratiquement jusqu'à la clôture de l’évènement.

Le SMTC, sensible à la gestion du réchauffement climatique et plus généralement du climat dans les années à venir s’est donc engagé à informer chaque jours ces usagers de l’avancée des négociations. Dès l’ouverture le 30 Novembre 2015 les grenoblois ont donc été informés sur l’actualité de la conférence, des messages spécialement rédigés pour l’occasion défilaient sur les écrans à bord des bus et des tramway mais aussi sur les afficheurs des arrêts de tram (voir photo ci-dessus).

 

30/11 : « + 2°C d’ici 2100 ? Et vous que faites-vous pour la planète ? »  Premier jour officiel de la COP21.
 

1/12 : « 150 pays pour un accord de vraie justice climatique. Cop 21 : Tous acteurs. »
Laurent Fabius, donne le coup d’envoi du marathon de négociations. Plus de 150 dirigeants ont défilé à la tribune du Bourget, au nord de Paris, pour affirmer leur engagement sur le climat avec un objectif commun : Limiter le réchauffement climatique à 2°C d’ici à 2100.
 

2/12 : « La planète se moque de savoir qui émet le carbone. Cop 21 : Tous acteurs. »
Selon un rapport de l’ONG Oxfam, les 10 % des habitants les plus riches de la planète sont responsables de plus de la moitié des émissions de CO2.

 

3/12 : « Bilan carbone : En moyenne 10,5 T par an et par français. Cop 21 : Tous acteurs. »
Les seize pays les plus « pollueurs » de la planète pourraient réduire de 56 % leurs émissions de gaz à effet de serre à l’horizon 2050 tout en absorbant une augmentation de 17 % de leurs populations cumulées et en maintenant une croissance économique moyenne de 3,1 % par an.

 

4/12 : « 20 villes du monde engagent 4,7 millards d’euros pour le climat. Cop 21 : Tous acteurs. »
Parmi les initiatives mises en avant ce jour là, vingt villes du monde, dont Paris, Athènes, Rio de Janeiro, Rotterdam ou La Nouvelle-Orléans, se sont engagées à consacrer 10 % de leur budget pour s’adapter aux risques liés au climat. Cette promesse, qui représente un engagement de 5,2 milliards de dollars

 

5 et 6/12 : « Objectif 1,5°C pour les Etats les plus vulnérables. Cop 21 : Tous acteurs. »
Un projet d'accord sur le climat a été soumis aux 195 pays participant à la Conférence du Bourget, à deux jours de l'échéance pour un pacte mondial.. Il prévoit de limiter le réchauffement au mieux 1,5 degré et non 2 degrés.
 

8/12 : « C’est localement que l’action se révèle la plus efficace. Cop 21 : Tous acteurs. »
 

9/12 : « 2030, énergies renouvelables doublées, c’est possible ? Cop 21 : Tous acteurs. »
les pays développés mobiliseront 10 milliards de dollars de financements publics pour soutenir une initiative africaine de développement des énergies renouvelables. Cette initiative vise la construction de 300 gigawatts de capacités d’énergies renouvelables d’ici 2030.

 

10/12 : « Les émissions de CO2 ce sont stabilisés en 2014. Un marche vers le changement ? »
 

11/12 : «  Cop 21 : 196 enfants de 196 pays demandent aux Etats de préserver la planète »
 

12 et 13/12 : « 1ère conférence certifiée neutre en carbone. Cop 21 : Tous acteurs. »
 

14/12 : « Cop 21 : Un accord historique à 195 pays. Tous acteurs demain »
L’accord lance un signal fort indiquant que les gouvernements sont engagés à s’aligner sur la science en établissant un seuil de réchauffement à 2 °C, avec une référence au seuil de 1,5 °C.
Retour en haut de page Imprimer la page