• Accueil
  • »
  • Présentation du SMTC
  • »
Imprimer

Présentation du SMTC

Le SMTC finance, construit et organise les mobilités de la Métropole grenobloise.

Depuis 1973, le Syndicat Mixte des Transports en Commun de la métropole grenobloise (SMTC) est l'entité publique qui gère les mobilité à l'échelle de la Métropole grenobloise. Son rôle ? Définir la politique des transports urbains sur le bassin grenoblois  (49 communes de la Métropole) en concertation avec les partenaires locaux. Il est composé d'élus de Grenoble-Alpes Métropole et du Département de l'Isère, réunis autour d'un président et d'un bureau exécutif (Voir l'organigramme du SMTC)

Quelles missions pour le SMTC ?

Véritable autorité organisatrice du transport urbain de l’agglomération grenobloise, le SMTC assure 3 fonctions :

  • Propriétaire des infrastructures (voies ferrées, centres de maintenance, systèmes informatiques...), des véhicules (bus et tramway) et du patrimoine foncier. Il finance, construit, gère et organise le réseau TAG.
  • Gestionnaire du réseau. Le SMTC détermine l’offre de transport, les normes de qualité et de service, ainsi que la politique tarifaire.
  • Développeur des transports. Le SMTC assume la 
maîtrise d’ouvrage de
 tout nouveau projet de transports en commun dans l’agglomération grenobloise, de la conception à la mise en service.

La mission essentielle du SMTC reste de promouvoir l'usage des transports collectifs et des modes doux (marche à pied, vélo, covoiturage...) afin d’offrir un maximum d’alternatives à l’usage de la voiture car il est important de répondre aux besoins de tous les usagers de l’agglomération.

L’enjeu est donc de taille : protéger et améliorer concrètement et durablement le cadre de vie, la cohérence urbaine et l’attractivité de notre Métropole en accordant la priorité aux économies d’énergie, au respect de l’environnement et à la solidarité entre les territoires qui la composent.

Comment est-il financé ?

Le SMTC est financé en majorité par :

  • Le versement transport : c'est une taxe versée par les entreprises (+9 salariés) de la Métropole, qui correspond à 1,8% de la masse salariale.
  • La participation des collectivités mandantes : Grenoble-Alpes Métropole et Département de l'Isère.

 

A savoir !

Pour 100 euros consacrés au réseau TAG :

  • 47 euros proviennent du versement transport (contributions des entreprises)

  • 37 euros sont issus des dotations du Départem;ent de l'Isère et de Grenoble-Alpes Métropole

  • 16 euros, seulement, résultent de la vente des titres de transport

Le réseau est donc financé à 16% par les usagers.

 

... La SEMITAG exploite le réseau TAG

 

Depuis 1975l’exploitation commerciale du réseau des transports en commun est délégué à une société d'économie mixte, détenue à 65% par le SMTC : la Sémitag (Délégation de Service Public).

En sa qualité de gestionnaire, le SMTC détermine :

  • L'offre de transport : itinéraires, amplitude horaire, fréquence des lignes, implantation des arrêts et des stations
  • Les normes de qualité de service : régularité, propreté, disponibilité des équipements, informations des voyageurs, sécurité, lutte contre la fraude...
  • La politique tarifaire, en privilégiant une politique de prix solidaire, adaptée aux réalités de chacun
  • Et assure la maîtrise d’ouvrage des différents projets de transports en commun sur le territoire de l’agglomération grenobloise.

La Sémitag remplit quant à elle les missions suivantes :

  • Assurer le service quotidien des transports en commun (bus et tramways)
  • Conseiller le SMTC dans ses choix techniques 
  • Concevoir et réaliser les projets qui lui sont confiés par le SMTC 
  • Concevoir et exploiter les modes de déplacements alternatifs à la voiture

La délégation de service public

Lors du comité syndical du 22 avril 2013, le SMTC a renouvelé la délégation de service public (DSP) de son réseau de transports pour une durée de 7,5 ans. La présente DSP, conclue pour la période 2013 - 2020, porte sur :

  • Les lignes régulières
  • Les lignes sortant du Périmètre des Transports Urbains (PTU), en cas de compétence déléguée par le Département
  • Le transport à la demande
  • Le service PMR
  • L'exploitation des parkings-relais
  • Le conseil pour l'assistance technique et l'accompagnement du développement du réseau

 

L’analyse des offres a été réalisée sur la base de 5 grands critères :

  • Critère technique : performance du réseau de transports, accessibilité, développement de la multimodalité, gestion du parc, maintenance, etc. 
  • Critère commercial : gamme tarifaire, valorisation du mode bus, politique commerciale, information multimodale, etc. 
  • Critère développement durable : réduction du bilan carbone et des déchets, management durable, responsabilité sociétale, etc. 
  • Critère financier : maîtrise des charges, développement des recettes commerciales, optimisation des moyens, etc. 
  • Critère de gouvernance : qualité et transparence des relations avec le SMTC. 

 

Au terme de cette consultation, le Comité Syndical du SMTC a retenu le groupement TRANSDEV / SEMITAG pour l'exploitation du réseau TAG sur la période 2013 - 2020.

 

SMTC + SEMITAG = Réseau TAG

 

La Semitag exploite le réseau du SMTC sous la marque TAG.

 

Le SMTC ne cesse d’élargir le réseau TAG afin d’apporter à tous les habitants une offre de transports publics efficace, quel que soit leur quartier ou leur commune de résidence :

  • Le réseau TAG dessert les 49 communes de l’agglomération grenobloise situées dans le Périmètre des transports urbains (PTU)

  • Le réseau TAG offre un service de mobilité à plus de 400 000 habitants sur une superficie de 300 km²

C’est parce que la vie de Grenoble est celle d’une grande métropole avec de grands lieux culturels, une zone importante dédiée à la recherche scientifique (la deuxième de France !), un centre universitaire comptant près de 60 000 étudiants, que le SMTC œuvre au développement du maillage de votre agglomération.

 

 

 

Retour en haut de page Imprimer la page