Imprimer

OLD_Les PDE-PDA

APPORTER DES SOLUTIONS DE MOBILITÉ AU TRAVAIL

 

En 2002, une enquête Ménages Déplacement a démontré que les entreprises généraient quotidiennement, et à elles-seules,  250 000 déplacements domicile-travail dont une très grande majorité faite en voiture (63%).

Fort de ce constat, le SMTC a entrepris une politique de développement des Plans de Déplacements Entreprise (PDE) et des Plans de Déplacements d'Administration (PDA). 

PDE PDA

Les PDE et PDA visent à inciter les salariés à modifier leurs habitudes de déplacement et à promouvoir l’utilisation des transports alternatifs (marche à pied, vélo, transports en commun, etc.).

UN CONTRAT GAGNANT-GAGNANT

L’intérêt pour le salarié :

  • Réduction des frais de déplacement
  • Gain de temps
  • Limitation du stress
  • Geste individuel pour l’environnement

 

L'intérêt pour l'entreprise et l’administration :

  • Valorisation de l’image en tant qu’entreprise citoyenne
  • Amélioration du climat social : réunir les salariés autour d’un projet fédérateur
  • Économies financières : baisse des frais de déplacements, des coûts de stationnement, réduction du parc de voitures, exonération des charges patronales sur l’abonnement transports en commun des salariés, …
  • Optimisation des places de parking pour les visiteurs, clients, fournisseurs, …
  • Meilleure accessibilité du site

De plus en plus d'entreprises adhérentes

À ce jour, 100 entreprises de l’agglomération grenobloise se sont déjà engagées dans un Plan de Déplacements Entreprise. Ainsi, plus de 6 000 personnes se sont détournées de l’usage de la voiture pour privilégier les modes alternatifs et le réseau TAG.

Soit plus de 1 000 voitures retirées du trafic !

Le Petit + 

La participation financière aux abonnements transports en commun par les entreprises et les administrations est une des mesures phares favorisant la réduction de l’usage de la voiture.

Depuis le 1er janvier 2009 pour les employeurs privés et depuis le 1er juillet 2010 pour les employeurs publics, les frais d’abonnement aux transports collectifs ou aux services publics de location de vélos, sont pris en charge à hauteur de 50 % minimum.

 

 

Retour en haut de page Imprimer la page