• Accueil
  • »
  • OLD_Les choix énergétiques
  • »
Imprimer

OLD_Les choix énergétiques

VERS UNE MOBILITÉ « DOUCE » POUR L'ENVIRONNEMENT

 

Le SMTC se distingue depuis des années par sa volonté de promouvoir une démarche environnementale moderne, soucieuse de garantir à tous une qualité d’air avancée.

Si l’essentiel de son action réside dans la mise en avant des modes alternatifs, diminuant ainsi l’usage de la voiture, le SMTC dispose d’autres atouts dans sa lutte contre la pollution.

Un parc respectueux de l'environnement

Bus Diester

La quasi-totalité de son parc de véhicules bus respecte des normes environnementales modernes et exigeantes :

  • 10% des véhicules fonctionnent au diester, un mélange de gazole et d'huiles végales

 

  • 19% des véhicules fonctionnent au Gaz naturel pour véhicule (GNV), qui émet 25% de dioxyde de carbone (CO2) en moins que les autres carburants. Ce gaz possède l'autre particularité de n'émettre aucune fumée ni particule, et très peu d'oxydes d'azote

 

Le reste du parc, équipé d’un moteur au diesel, est quasi-intégralement doté de pots catalytiques et de filtres à particules.

Par ailleurs, les bus Citelis articulés du SMTC fonctionnent selon un système combinant diester et urée de synthèse injectée en sortie d’échappement.

Ils répondent ainsi aux normes environnementales EEV, les plus contraignantes à ce jour.

D’autres démarches volontaristes

La démarche volontariste de respect de l’environnement engagée par le SMTC implique d’autres dispositions, notamment le développement de l’énergie électrique.

  • Plus de 50% des déplacements annuels en transports publics sont réalisés par le réseau tramway qui fonctionne à l’énergie électrique, non polluante et recyclable 

 

Le SMTC mène une collaboration active avec les différents laboratoires de recherche de l’agglomération, lui permettant d’être attentif et réactif face aux évolutions techniques en matière d’énergie propre.

  • Cette collaboration vise à anticiper la mise en place de nouvelles solutions techniques telles que l’usage des piles à hydrogène ou encore l’usage des recharges rapides pour les bus, actuellement en cours de développement

 

Dépassant les obligations légales, le SMTC conduit les chantiers dont il assure la maîtrise d’ouvrage avec ce souci constant de maintenir une politique respectueuse de l’environnement (Choix de matériaux propres, déconstruction des bâtiments, tri sélectif sur place, etc.).

LE PETIT +

Le SMTC a choisi d’implanter sur la toiture du centre de maintenance tramway de Gières des panneaux solaires qui produisent une partie de l’énergie électrique nécessaire au fonctionnement de cet établissement.

L’ALE : un partenaire énergique

L’agence locale de l’énergie (ALE) est née d’une volonté manifestée par le SMTC, la Métro et les communes de s’engager dans une démarche de maîtrise de l’énergie.

Elle œuvre tant auprès des décideurs publics que des particuliers comme outil de sensibilisation, d’information, d’échange et d’accompagnement en matière de consommation d’énergie. Le déplacement pèse près de 30% de la consommation énergétique des ménages.

Soutenue logistiquement et financièrement par le SMTC, l’ALE a participé activement à l’observatoire du PDU. Elle s’est aussi distinguée sur deux projets :

  • L’étude comparative des motorisation GNV et diester, lancée il y a quelques années, dans le cadre d’un appel d’offres du SMTC visant à acquérir des bus articulés Cetilis
  • Le projet Éco’Home dont le principe consiste à dresser un diagnostic des comportements énergétiques de foyers volontaires, en matière de déplacements (habitudes, contraintes, choix des modes, etc.). Les ménages s’engagent ensuite sur un certain nombre de changements, évalués au bout d’un an

 

Retour en haut de page Imprimer la page