• Accueil
  • »
  • OLD_La mobilité au coeur de la ville
  • »
Imprimer

OLD_La mobilité au coeur de la ville

L’INTÉGRATION URBAINE

 

La création d’une nouvelle ligne de transport est l’occasion de repenser totalement les aménagements urbains pour améliorer le cadre de vie des riverains et faciliter l’accès aux transports en commun.

La politique forte du SMTC en matière de développement des déplacements multimodaux favorise l’aménagement des voiries avec l’intégration des pistes cyclables ou encore la création de Parking-Relais aux points stratégiques.

La phase de travaux de réalisation laisse quant à elle place à du mobilier urbain moderne et esthétique, à la plantation d’arbres et à la pose de gazon le long de la ligne de tramway

gazon ligne tramUne charte urbanisme et transport

L’arrivée d’une ligne de transports en commun, et tout particulièrement un tramway, est génératrice de renouvellement urbain.

Pour répondre le mieux possible à cette problématique, le SMTC a donc élaboré et adopté une Charte Urbanisme et Transports, en juillet 2007, en conformité avec le Plan de Déplacement Urbains.
Une charte qui fixe un certain nombre d’orientations stratégiques concernant la réalisation de lignes de transports publics, une étape importante dans la gestion du développement de l’agglomération grenobloise.

Cette démarche, co-construite entre le SMTC, la communauté d’agglomération et les communes concernées, a pour objectif de coordonner les politiques d’urbanisme et de transports pour chaque projet de ligne structurante, en replaçant le transport urbain dans une stratégie communale et d’agglomération plus large, intégrant différentes données (foncier, urbanisme, enjeux socio-économiques...).

La Charte Urbanisme et Transports permet donc d’organiser, de planifier et de fixer les rôles et les engagements des différents partenaires concernés.

La ligne E, qui reliera Grenoble-Louise Michel, au Fontanil-Cornillon via les communes de Saint-Martin-le-Vinoux et de Saint-Égrève, sera le premier projet à s’inscrire dans cette démarche, à travers un contrat d’axe déclinant les grands principes de la charte en fonction des spécificités des quartiers traversés.

Les grands principes de la Charte Urbanisme et Transports

Elle prévoit :

  • La maîtrise et valorisation du foncier, par une politique de préemption et d’acquisition préalable
     
  • La mise en place d’une politique d’urbanisme fondée sur une densification des quartiers, une requalification du bâti ancien et une réhabilitation des friches
     
  • La création d’une mixité sociale et économique, par une diversification des activités et des types de logements
     
  • La restructuration des infrastructures de déplacements dans les quartiers concernés, par une réorganisation des voiries, une systématisation des voies réservées avec priorité aux feux (bus et tramway), la création d’un maillage piétonnier et cycliste et par une politique de stationnement adaptée
     
  • L’information et la communication pour sensibiliser les habitants aux modes de déplacement doux, à l’usage des Parking-Relais et au covoiturage

 

 

Retour en haut de page Imprimer la page