Imprimer

Missions

FINANCER, ORGANISER ET DÉVELOPPER VOTRE RÉSEAU TAG

 

Véritable autorité organisatrice du transport urbain de l’agglomération grenobloise, le SMTC combine trois fonctions. Il est :

  • Propriétaire des infrastructures (voies ferrées, centres de maintenance, systèmes informatiques...), des véhicules (bus et tramway) et du patrimoine foncier. Il finance, construit, gère et organise le réseau TAG.
  • Gestionnaire du réseau. Le SMTC détermine l’offre de transport, les normes de qualité et de service, ainsi que la politique tarifaire.
  • Développeur des transports. Le SMTC assume la 
maîtrise d’ouvrage de
 tout nouveau projet de transports en commun dans l’agglomération grenobloise, de la conception à la mise en service.

 

Le SMTC détient la compétence « transports et déplacements ». Il a donc en charge la définition de toute politique de déplacement sur l’ensemble du territoire métropolitain. 

Particulièrement attaché à cette volonté de travailler dans une démarche participative, il concerte l’ensemble de ses partenaires locaux dans chaque prise de décision (notamment la mise en place du prochain PDU 2014 – 2030).

Le réseau TAG 

Le SMTC a confié l’exploitation de son réseau à une société d’économie mixte, la SEMITAG, à travers un contrat de 7 ans appelé Délégation de service Public (DSP).

En sa qualité de gestionnaire, il détermine :

  • L'offre de transport : itinéraires, amplitude horaire, fréquence des lignes, implantation des arrêts et des stations
  • Les normes de qualité de service : régularité, propreté, disponibilité des équipements, informations des voyageurs, sécurité, lutte contre la fraude...
  • La politique tarifaire, en privilégiant une politique de prix solidaire, adaptée aux réalités de chacun

 

En sa qualité de développeur, il assume la maîtrise d’ouvrage des différents projets de transports en commun sur le territoire de l’agglomération grenobloise.

réseau TAG

Nouvel équilibre modal : un réseau densifié

Par ailleurs, la mission essentielle du SMTC reste de promouvoir une nouvelle structuration modale, privilégiant les transports collectifs et les modes doux (marche à pied, vélo, covoiturage...) afin d’offrir un maximum d’alternatives à l’usage de la voiture.

Tout d’abord parce qu’il est important de répondre aux besoins de tous les usagers de l’agglomération, et à l’élargissement de l’offre, le SMTC participe grandement à cette initiative. Ensuite, parce que l’enjeu est de taille : protéger et améliorer concrètement et durablement le cadre de vie, la cohérence urbaine et l’attractivité de notre agglomération en accordant la priorité aux économies d’énergie, au respect de l’environnement et à la solidarité entre les territoires qui composent notre métropole.

Le SMTC en quelques chiffre

  • 5 lignes de tramway
  • 46 lignes de bus
  • 103 rames de tramway
  • 306 bus dont 51 bus articulés
  • 18 parkings-relais, offrant plus de 2 800 places de stationnement
  • 77 millions de voyages en 2009

 

 

Retour en haut de page Imprimer la page