• Accueil
  • »
  • Actualités
  • »
  • Depuis le 1er Janvier 2017, des mesures pour améliorer la qualité de l'air et faciliter les déplacements.
  • »
Imprimer

Depuis le 1er Janvier 2017, des mesures pour améliorer la qualité de l'air et faciliter les déplacements.

En concertation avec l'ensemble des acteurs publics et privés, Grenoble-Alpes Métropole, le SMTC et la Ville de Grenoble ont mis en place au 1er Janvier 2017 deux mesures phares du plan d'actions pour une logistiques urbaine durable : la mise en place d'un disque de livraison pour l'usage des aires dédiées sur la ville de Grenoble et la création d'une zone à circulation restreinte (ZCR) pour les véhicules de transport de marchandises (véhicules utilitaires légers et poids lourds).

 
Bien qu’elles s’adressent principalement à l’usage professionnel des véhicules, ces mesures ont des objectifs améliorant la qualité de vie de l’ensemble des métropolitains : la réduction des nuisances environnementales et sonores, la fluidification du trafic en centre ville de Grenoble notamment. En effet les transports de marchandises représentent 36% des émissions de microparticules et 47% des émissions d’Oxyde d’azote de l’ensemble des émissions de polluants des transports sur la Métropole. Ces mesures viennent également compléter l’ensemble des initiatives fortes prises par les acteurs métropolitains pour l’amélioration de la qualité de l’air telles que la prime air/bois, le protocole local de lutte contre les pics de pollution, le plan Air-Climat, la rénovation énergétique des logements et bâtiments...

 

Une nouvelle réglementation des aires de livraison pour l'ensemble des activités de Grenoble et de son centre-ville.

Afin d'optimiser l'usage des aires de livraisons, un système par disque avec arrêt limité à 20 minutes a été mis en place à l'issue d'un travail partenarial important avec les professionnels de la logistique.

 

Un constat : une utilisation des aires de livraisons non optimisée
 

Selon des premières évaluations réalisées au printemps 2016 sur une trentaine d’aires de livraison de la ville de Grenoble, il apparaît que ces aires sont actuellement utilisées en majorité par des voitures particulières et pour une durée d’arrêt de plus d’une heure en moyenne.

Au niveau national, on constate que seulement 1/3 des arrêts pour livraison s’effectuent sur un espace autorisé (aire de livraison, stationnement public ou zone piétonne) alors que
les deux autres tiers s’effectuent à parts égales en double- file ou sur les trottoirs. Ces dysfonctionnements contraignent les professionnels à s’arrêter en pleine chaussée, voire sur une piste cyclable. Cela constitue alors
un facteur accidentogène supplémentaire pour les modes de déplacement actifs et contribue aux engorgements de la circulation dans le centre- ville. Cette problématique est significative si l’on considère l’importance des flux de livraisons qui s’élèvent à plus de 37 000 opérations par jour sur la ville de Grenoble.

 

Une solution : la mise en place du disque de livraison

Afin de remédier à cette situation, la Métropole de Grenoble fait évoluer la réglementation sur l’utilisation des aires de livraison à Grenoble en mettant en place un nouveau dispositif à partir de janvier 2017 : le disque de livraison. Sa mise en place répond à plusieurs objectifs et veut favoriser l’attractivité de notre territoire :

  • rendre les aires de livraison mieux respectées et plus disponibles,
  • faciliter l’activité des professionnels du transport de marchandises,
  • sécuriser et améliorer les conditions de déplacement et de circulation en évitant le stationnement en double- file, sur le trottoir ou sur les pistes cyclables, fluidifier la circulation
  • favoriser l’activité économique en dynamisant le commerce de proximité.

Les professionnels peuvent se procurer gratuitement un disque auprès des partenaires de la démarche. Les particuliers peuvent quant à eux utiliser un disque bleu de stationnement standard s’ils souhaitent utiliser une aire de livraison (disponible chez les buralistes et les commerces spécialisés).

 

Un arrêt limité à 20 minutes

L’arrêt limité à 20 minutes maximum sur les places de livraison permettra de multiplier les utilisateurs potentiels, avec un usage ponctuel possible pour les particuliers (uniquement en cas de chargement ou de déchargement de marchandises ou de dépose rapide de passagers). La ville de Grenoble accorde par ailleurs les 20 premières minutes gratuites sur les zones de stationnement violettes et oranges.
Le meilleur partage de ces espaces sera accompagné d’une attention particulière à leur localisation dans le cadre des futurs aménagements menés sur la ville de Grenoble, ainsi que de possibles relocalisations plus adaptées en fonction des besoins des commerçants.
Cette nouvelle réglementation pourrait être adaptée à l’avenir à d’autres communes volontaires de la Métropole grenobloise.
 
 
 
 
Une zone de circulation restreinte pour les véhicules utilitaires légers et les poids-lourds sur le centre-ville élargi de Grenoble.
 

 

Une mesure s'appuyant sur les certificats qualité de l'air (CQA)

Depuis le 1er janvier 2017, les possibilités d’accès au centre-ville élargi de Grenoble ont été modifiées pour les véhicules de transport de marchandises. S’appuyant sur les « certificats de qualité de l’air pour véhicule » mis en place par le ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie, la Zone de Circulation Restreinte (ZCR) pour les véhicules de marchandises a pour objectif d’encourager l’utilisation de véhicules moins polluants et d’accélérer la transition énergétique.
Ainsi les Véhicules Utilitaires Légers et les Poids Lourds sans Certificat de Qualité de l’Air (Véhicules Utilitaires Légers immatriculés avant le 1er octobre 1997 et les Poids Lourds immatriculés avant le 1er octobre 2001) ne sont plus autorisés à circuler dans le centre-ville élargi de Grenoble (voir la carte en page 5), toute l’année, de 6 heures à 19 heures du lundi au vendredi, sauf les jours fériés. Cette mesure permettra d’améliorer la qualité de l’air au quotidien.
 

 

Du temps pour permettre de s'adapter

Cette mesure, prise en concertation avec l’ensemble des professionnels et le milieu économique, connaîtra une mise en œuvre différée auprès de certains secteurs d’activité comme les véhicules des commerçants non sédentaires, les véhicules de vente ambulante habilités par la Métropole grenobloise et les véhicules Automoteur SPécialisés (VASP). Des dérogations, prévues par la Loi, seront également accordées pour certains usages spécifiques, comme les véhicules d’intérêt général (la liste exhaustive des dérogations est disponible sur la page logistique urbaine du site www.smtc-grenoble.org ou à a fin de ce dossier).

 

Deux centres de distribution urbaine (CDU) créés

La mise en place de la ZCR s’accompagne de mesures volontaristes soutenues par la Métropole grenobloise avec notamment la mise en place de deux « centres de distribution urbaine » adaptés (un CDU généraliste et un CDU spécialisé dans l’activité alimentaire). Ces infrastructures permettront de réceptionner les marchandises en amont du centre-ville, de les trier, avant de les réexpédier sur le centre de Grenoble et ailleurs dans la métropole à bord de véhicules plus responsables (véhicules gaz naturel et électriques, vélo, tricycle). Ces Centres de Distribution Urbaine offrent une solution aux professionnels qui ne souhaitent pas investir dans de nouveaux véhicules.

Bien distinguer le dispositif ZCR pour les véhicules utilitaires (légers et lourds) et le dispositif pic de pollution.

S'ils font tous les deux appels à la classification mise en place pour les certificat qaulité de l'air "Crit'Air", les dispositifs ZCR et Pics de Pollution ne s'appliquent pas dans les mêmes situations.

  • Pour la ZCR, il s'agit d'une interdiction permanente de circulation uniquement pour les véhicules à usage professionnel qui n'ont pas de CQA (Véhicules utilitaires légers immatriculés avant le 1er Octobre 1997 et les Poids lourds immatriculés avant le 1er Octobre 2001) sur le centre-ville élargi de Grenoble.
  • Pour le dispositif de Pics de Pollution, il s'agit d'appliquer des restrictions de circulation en fonction du niveau d'émission des véhicules sur l'ensemble du territoire de la métropole grenobloise mais uniquement à partir du cinquième jour d'un pic de pollution.

 

Comment commander ses certificats de qualité de l'air ?

Depuis mi-décembre, la plateforme certificat-air.gouv.fr permet aux entreprises, administrations et associations de commander des certificats de manière groupée pour l’ensemble de leur flotte de véhicules. Il suffit d’accéder à l’espace « flotte entreprises et administrations » en haut à droite de la page d’accueil du site.
Déjà plus de 400 000 demandes ont été réalisées par près de 6000 entreprises sur la France entière.
 

 

Elargissement de la prime de conversion aux véhicules utilitaires

Les camionnettes sont désormais éligibles à la prime de conversion pour faciliter le renouvellement des véhicules des artisans. Depuis le 1er janvier 2017, les particuliers et les entreprises qui mettent au rebut une voiture ou une camionnette diesel immatriculée avant le 1er janvier 2006, date d’entrée en vigueur de la norme Euro 4, peuvent bénéficier d’une prime allant de 2 500 à 10 000 euros.

 

La Zone à Circulation Restreinte du centre-ville de Grenoble

 

> Téléchargez :

 

Retour en haut de page Imprimer la page