• Accueil
  • »
  • Le PDU horizon 2030
  • »
Imprimer

Le PDU horizon 2030

Le Plan de Déplacements Urbains de l'agglomération grenobloise

Le 5 avril 2018, le plan de déplacements urbains (PDU) de l’agglomération grenobloise a été arrêté en séance extraordinaire du comité syndicalLe PDU est un document de planification qui traite de l’organisation des déplacements à court et moyen terme. À ce titre, il ne concerne pas uniquement les transports en commun mais bien l’ensemble des modes de déplacements tels que le vélo, la marche à pied, la voiture, la moto ou encore le train.

Le projet de PDU a été élaboré par le SMTC à l'échelle des 49 communes de la métropole. Il vise un équilibre entre les besoins de mobilité et d'accessibilité, la protection de l'environnement et de la santé, et le renforcement de la cohésion sociale et urbaine. Il anticipe les évolutions de toutes les pratiques de déplacements et programme les actions à mettre en oeuvre en matière de mobilité, en définissant leur calendrier de réalisation, leur financement, les acteurs à mobiliser.

L'élaboration d'un PDU a été assurée en lien étroit avec l'élaboration du Plan Local d'Urbanisme Intercommunal (PLUI) de la Métropole, de façon à élaborer un projet de mobilité cohérent avec l'aménagement du territoire et le développement de la Métropole.

Les grandes dates d'élaboration du PDU horizon 2030

  • 6 octobre 2016 : délibération de lancement de l'élaboration du PDU adoptée par le comité syndical.
  • Février - Octobre 2017 : Instances de concertation et de pilotage, recueil des contributions.
  • 5 avril 2018 : Le PDU est arrêté par le comité syndical.
  • Avril - Juillet 2018 : Recueil de l'avis de l'autorité environnementale et des Personnes Publiques Associées (PPA).
  • 24 septembre au 26 octobre : enquête publique du PDU
  • Fin 2018 : Prise en compte des remarques de la commission d'enquête

 

 

Enquête publique : informez-vous, exprimez-vous !

 

Du 24 septembre au 26 octobre 2018, le projet de PDU sera soumis à enquête publique, afin de :

  • Vous informer en mettant à votre disposition le PDU dans des lieux publics.
  • Recueillir vos observations et propositions sur des registres papier ou numériques. Pour déposer votre contribution, rendez-vous sur www.registre-numerique.fr/pdu-smtc, à partir du 24 septembre. Pour déposer une contribution sur un registre papier, rendez-vous dans 1 des 15 lieux d'enquête publique.

 

Pour consulter le PDU ou faire des observations, des propositions, 15 lieux publics mettront à votre disposition le dossier d'enquête publique, pendant leurs horaires d'ouverture. Pour échanger avec un commissaire enquêteur, une ou plusieurs permanences seront organisées dans chaque lieu d'enquête publique.

Pour découvrir la liste des lieux d'enquête publique, les dates et heures de permanence, cliquez ici.

Consulter le dossier d'enquête publique

Le Plan de Déplacements Urbains

L'essentiel

La version complète

Les documents administratifs

 

Les instances consultées pour l’élaboration du PDU

 

Mêler expertise et concertation, c’est la démarche entreprise par le SMTC dans l’élaboration du Plan de Déplacements Urbains (PDU). Les projets impactant directement le quotidien des usagers ne peuvent se passer d’échanges, de discussions, de débats réunissant les citoyens et les différentes autorités organisatrices de la mobilité et autres acteurs.

C’est pourquoi, pour l'élaboration du PDU,  plusieurs dispositifs de concertation ont été mis en place avec les habitants, les associations, les acteurs économiques et sociaux, les partenaires institutionnels, afin de co-construire ensemble le futur PDU de l'agglomération grenobloise : des séminaires d’élus, les comités de déplacements dans les quatre grands territoires de la Métropole (nord-est, nord-ouest, sud, grand sud), le panel citoyen, l’atelier des acteurs économiques et sociaux et les ateliers thématiques partenariaux.

Un PDU de services et d'infrastructures

 

Les objectifs fondateurs du nouveau PDU sont  :

  • la lutte contre le changement climatique et la transition énergétique
  • la qualité de l'air et la santé des habitants
  • la réduction du coût global des déplacements
  • la lutte contre le risque de précarité énergétique des ménages
  • l'accompagnement de la structuration multipolaire du territoire métropolitain et les interdépendances avec les territoires de la grande région grenobloise
  • la fiabilisation des conditions de déplacements des personnes et des marchandises.

 

Selon les territoires, les usages et pratiques diffèrent. Le PDU prend en compte l’ensemble des pratiques et besoins des usagers en développant des actions ciblées selon les territoires, les populations, les contraintes de chacun, les temporalités… Ainsi c’est un schéma global de mobilité tous modes qui se dessine à l’échelle de la métropole et prenant en considération les interactions avec les territoires voisins : plan piéton et cyclable, réseau maillé de transports en commun (train, tramway, bus, cars, transport à la demande…), politique de stationnement, organisation du transport de marchandises et des livraisons.

Le projet de PDU est particulièrement orienté « services à la mobilité », en prévoyant notamment :

  • d’améliorer l’accès à une information multimodale claire, lisible, performante et en temps réel
  • d'accompagner les individus de manière individualisée pour les inciter à tester et utiliser des modes alternatifs à l'usage individuel de la voiture
  • de soutenir et d’accompagner les nouvelles pratiques et en particulier l’évolution de l’usage des voitures (covoiturage, autostop, autopartage, véhicules autonomes…)
  • d’imaginer des services innovants en synergie avec les acteurs privés et les habitants.

 

Quelques chifffres ...

1,8 millions de déplacements/jour

50% de ces déplacements se font en voiture

1,06 personnes/voiture en moyenne

23% des habitants de la Métropole n’ont pas de voiture

99% des habitants sont desservis par le réseau TAG

Grenoble 2e ville de France pour l’utilisation du vélo dans les déplacements domicile-travail

6500 Métrovélos en location

Grenoble et la Métropole : 1ère place nationale au baromètre des villes cyclables (Congrès Fédération des Usagers de la Bicyclette FUB 2018 - Catégorie ville 100 000 à 200 000 habitants)

Les transports représentent 18% de la consommation d’énergie et 24% des émissions de gaz à effet de serre enregistrées sur le territoire de la Métropole. Ils génèrent plus de 60% des émissions d’oxydes d’azote et plus de 20% des émissions de particules fines

 

 

Retour en haut de page Imprimer la page