• Accueil
  • »
  • 40 ans... d'innovations !
  • »
Imprimer

40 ans... d'innovations !

1973 - 2013 :
UN RÉSEAU TOUJOURS EN PHASE AVEC SON ÉPOQUE

 

Depuis 1973, le SMTC a innové en permanence afin de d'offrir aux habitants de l'agglomération grenobloise un réseau toujours confortable, moderne, adapté à tous et interconnecté.

Number One de l’accessibilité

Véritable ADN du SMTC, l’accessibilité pour tous a été depuis les origines au cœur du réseau TAG.

Avec l’arrivée de la ligne A, en 1987, le SMTC frappait un grand coup en inaugurant le 1er tramway à plancher bas (voir photo ci-contre).

Fruit d’une concertation permanente avec les associations de personnes handicapés et le constructeur Alsthom (avec un H à l’époque !), le tramway grenoblois permet l’accès de plain-pied depuis les quais.

Finies, les 2 petites marches, obstacles infranchissables pour les fauteuils roulants mais également les poussettes ou les personnes âgées.

En 1979, est créé le service PMR, avec un transport en minibus dédié aux personnes à mobilité réduite qui, du fait de leur handicap, ne peuvent pas emprunter le réseau TAG. Conclusion logique, le SMTC déclarait en 2010 son réseau 100% accessible ! Là encore, une première mondiale.

À la pointe du design…

Depuis les bus Heuliez des années 70 au matériel roulant hyper moderne d’aujourd’hui, le réseau TAG a su faire évoluer son réseau en fonction des standards esthétiques de chaque époque.

En 1985, le TFS, pour Tramway Français Standard, arrive à Grenoble. Son look, confié au designer belge Philippe Neerman, a fait l'objet de plus de 300 esquisses. 

L'apparition des Citadis date du Tram3, en 2005. Un design remarqué avec une livrée extérieure sobre et élégante, un intérieur moderne et des sièges multicolores reconnus pour leur confort.

L’arrivée de la ligne E en 2014 sur les communes de Grenoble et Saint-Martin-le-Vinoux nécessite la mise en circulation de 14 rames de tramway supplémentaires. Le SMTC a privilégié la rénovation et l’amélioration de 14 rames TFS à l’achat de nouveaux matériels roulantsPlus qu'un nouveau look, c'est une véritable seconde jeunesse ! Le nouveau tramway qui circulera sur le tracé de la Ligne E va bénéficier d'un nouveau design plus contemporain, à l'extérieur comme à l'intérieur, et sera équipé d'aménagements plus modernes, répondant aux normes actuelles (système de vidéosurveillance, meilleure optimisation de l'espace, barres de maintien plus ergonomiques...).

AVANT 1973 - le bus Heuliez

1985 - le TFS (Tramway Français Standard)

2005 - les Citadis

2014 - le TFS relooké

… et de la technologie !

À l’instar des arbitrages esthétiques, le SMTC a souhaité en permanence faire évoluer son réseau en fonction des avancées technologiques. Dès 1987, le Tramway Français Standard retenu par le SMTC intégrait ce qui se faisait de mieux : système de traction innovant évitant les démarrages sans à-coups, nouveau système de freinage... Son grand frère, le Citadis, arrivé sur le réseau TAG en 2006 à l’occasion de Tram3 mettait la barre très haut : Climatisation, écrans d’information embarqués…

Côté bus, le réseau TAG, toujours plus vert,  accueillait dès 2002 le premier véhicule circulant au gaz naturel. 72 exemplaires circulent aujourd’hui sur le réseau. Enfin, à partir 2005, le SMTC a fait le choix de la gamme Citelis, aux standards comparables au tramway Citadis (voir photo ci-dessous).

Pour votre mobilité globale

Si les tramways et bus restent les moyens de transport les plus utilisés, le SMTC a fortement élargi en 40 ans sa vision de la mobilité afin de mieux répondre aux attentes des grenoblois.

En 1998 ouvrait le premier parking-relais à Grand-Sablon. La première pierre pour penser l’intermodalité et permettre à chacun de terminer son trajet en transport en commun.

Depuis, 15 P+R ont vu le jour aux 4 coins de l’agglomération et proposent 2 000 places de stationnement.

La même année, TAG’O Train voyait le jour ; quant au premier titre intermodal Tag + Train, avant la carte Ourà, arrivait en 2005.

Il faut rappeler que le réseau Tag n’a jamais oublié l’interconnexion avec le train, puisque chacune des 3 premières lignes de tramway desservent les gares de Grenoble, Échirolles et Gières.

L'année 2002 voyait arriver la billettique et la carte à puce Atout tag, mettant ainsi fin aux abonnements papier. 

Dernière action en date, les agences de mobilité. Sous le label M, elles vous accueillent depuis le mois d’octobre et répodent à l’ensemble de vos problématiques de déplacement, en bus, tram, train ou car !

Retour en haut de page Imprimer la page